Votre commande a bien été prise en compte, vous pouvez voir Kurz davor ist es passiert pendant 48 heures à compter de la date de votre paiement.

Vous souhaitez louer ce film en VOD ?

Mode de paiement





Vous souhaitez louer ce film en VOD ?

Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir louer une vidéo. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous. Si vous n’êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix.

Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
CE FILM EST SORTI DE NOTRE PROGRAMMATION
RETROUVEZ-LE EN VOD


Bande annonce


Louez ce film
48h pour 2€

Kurz davor ist es passiert


Anja Salomonowitz
Autriche, 2006
Production : Amour Fou Filmproduktion

72'
Allemand
Français


Résumé


Documentaire ou théâtre ? Faits divers et histoires de fantômes. Sur les lieux mêmes où ils exercent leur métier, un douanier, une vendeuse de cosmétiques, un patron de night-club, la consule d'Autriche au Cameroun, un chauffeur de taxi nous racontent un drame souterrain de l’esclavage sexuel ou domestique contemporain. Ou plutôt non, ils ne le racontent pas, chacun parle à la première personne, comme habité par la voix de la victime qui est passée par là, une de ces nombreuses invisibles qui trament l’envers du décor de notre belle Europe libérale.

L'avis de Tënk


Une ombre au tableau : c’est ce que projette le film "Kurz davor ist es passiert". Anja Salomonowitz compose des tableaux, des saynètes, qui subvertissent les frontières du documentaire et de la fiction. Tous les éléments assemblés sont documentaires : lieux et personnes dans l'exercice de leur fonction, texte vraisemblablement issu de dépositions de police ou de témoignages, mais leur assemblage décalé produit une sorte de doublure ou de doublage entre la personne réelle qui parle et la voix absente (mais non moins réelle) qu’elle actualise. "Kurz davor ist es passiert" ressemble à de la photo posée, mais doublement posée dans la mesure où les filmés valent à la fois pour eux-mêmes dans leur métier et leur lieu (ce qui est le propre du documentaire), et pour un(e) autre à qui ils donnent voix, ce qui caractérise la fiction (alors même que le texte est visiblement un document authentique). En faisant d'un homme ou d'une femme "normal(e)", sur son lieu de travail quotidien, le porte-voix à la première personne d’une des nombreuses victimes invisibles du trafic d’esclaves moderne, le film incruste le refoulé criminel de nos sociétés dans le décor et la geste de notre vie normale, nous rendant sensible la cohabitation avec ces fantômes.

François Niney
Docteur en Philosophie et en Études cinématographiques, critique et documentariste

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteure

Anja Salomonowitz

Anja Salomonowitz est une cinéaste autrichienne. Elle a étudié le cinéma à Vienne et à Berlin et réalise des documentaires politiques sur les frontières entre la fiction et le documentaire. Ses œuvres ont reçu une reconnaissance internationale : son film "Das wirst du nie verstehen" a notamment reçu le Prix Regard Neuf en 2004 au festival du film documentaire suisse Visions du Réel. "Kurz davor ist es passiert" a reçu le Vienna Film Award en 2006.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Vertus du faux