Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Plus d'informations sur VAD.CNC.FR

Haram


Souad Mouchrik
France, 2015
Production : Université Paris Diderot

21'
Français, Arabe


Résumé


Le film est pour la réalisatrice, née en France de parents marocains, l'occasion de revenir sur la double culture qui la constitue. Engageant un dialogue avec une femme marocaine restée fidèle à la tradition, elle interroge la réalité ambivalente qui a conditionné son éducation, partagée entre émancipation et interdits.

Ateliers Cinéma - Université Paris Diderot

L'avis de Tënk


Comment faire entendre, comment rendre perceptible par le  cinéma, l’instabilité originelle d’une enfant née en France d’immigrés marocains, d’une fille d’ouvrier façonnée, traversée par une langue qui n’est pas celle des siens mais qui est irrésistiblement la sienne? Dans cet exercice à corps perdu, Souad Mouchrik use, jusqu’à l’outrance, de toutes les formes possibles, s’abreuve à toutes les sources : de l’image d’archives au clip video, en passant par le cinéma direct, pour tenter de traduire ce tournoiement de l’être autour de l’hétérogénéité qui le constitue.

Chantal Steinberg,
Directrice de l'école documentaire de Lussas

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteure

Souad Mouchrik

Souad Mouchrik est née en 1973 à Paris. Après avoir été comédienne, elle s'oriente vers le cinéma documentaire et suit les Ateliers Cinéma dans le cadre de sa Licence, puis de l'Atelier Réalisation de Master, au cours duquel elle réalise son second court métrage documentaire, "Haram". Elle y questionne ce qui continue à inspirer son travail aujourd’hui : l’appartenance à une double culture, les tensions, les risques d’enfermement mais aussi les désirs d'ouverture qu’elle implique.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Premières bobines