Votre commande a bien été prise en compte, vous pouvez voir The Soul of a Man pendant 48 heures à compter de la date de votre paiement.

Vous souhaitez louer ce film en VOD ?

Mode de paiement





Vous souhaitez louer ce film en VOD ?

Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir louer une vidéo. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous. Si vous n’êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix.

Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
CE FILM EST SORTI DE NOTRE PROGRAMMATION
RETROUVEZ-LE EN VOD


Bande annonce


Louez ce film
48h pour 2€

The Soul of a Man


Wim Wenders
États-Unis, Allemagne, 2003
Production : Cappa Productions, Emotion Pictures, Jigsaw Productions, Road Movies Filmproduktion, Vulcan Productions, Wim Wenders Stiftung
99'
Anglais
Français


Résumé


Wim Wenders explore ici la tension dramatique qui, quelque part entre sacré et profane, est l'essence même du blues, à travers la musique et la vie de trois de ses artistes préférés : Skip James, Blind Willie Johnson et J.B. Lenoir. Entre tranche d'histoire et pèlerinage personnel, le film raconte ces existences vouées à la musique à travers des reconstitutions, des images d'archives rares, des séquences documentaires à la première personne et des chansons interprétées par des musiciens contemporains tels T-Bone Burnett, Shemekia Copeland, Alvin Youngblood Hart, Garland Jeffries, Chris Thomas King, Los Lobos, John Mayall, Lou Reed, Marc Ribot, The Jon Spencer Blues Explosion et Lucinda Williams. "The Soul of a Man" de Wim Wenders est le premier volet de la collection "The Blues", pour laquelle, à l'initiative de Martin Scorsese, sept réalisateurs, tous passionnés de musique, remontent aux sources du blues en conjuguant leur passion pour lui et leur talent de cinéastes.

La plage Musique est soutenue par la Sacem

L'avis de Tënk


À la manière d’un Tombeau, pièce musicale qui rend hommage à des maîtres disparus, Wenders compose un film-Tombeau évoquant trois grands bluesmen.
En premier lieu, le film est irrigué par une magnifique constellation de blues modernes, arc-boutés sur de substantielles archives. Ils sont la preuve de la grande vitalité du genre ; mais la foi vitale du cinéaste dans la "forme-cinéma" le pousse à entrechoquer les musiques dans un conte gigogne convoquant grande Histoire, biographies et auto-biographies et, incidemment, le film devient un hommage aux documentaristes amateurs. Risquant manipulations d’archives ou s’amusant à recréer celles manquantes, Wenders met une fois de plus son âme de cinéaste en jeu dans ce Tombeau émouvant.

François Waledisch
Ingénieur du son

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Wim Wenders

Wim Wenders est un cinéaste, producteur et photographe allemand né en 1945 à Düsseldorf. Après de courtes études de médecine et de philosophie, il intègre l'école de cinéma de Munich. Il participe au foisonnement du jeune Nouveau Cinéma allemand du début des années 1970, dont il devient l'un des principaux représentants. Avec Peter Handke, il signe une série de longs métrages sur l'Allemagne contemporaine - "Alice dans les villes" (1973), "Faux mouvement" (1974) ou "Au fil du temps" (1975). Le cinéaste met en scène ses angoisses et son goût du vagabondage avec une certaine rigueur esthétique. En 1977, doté d'un budget nettement plus important, Wim Wenders cultive de nouvelles ambitions avec une fiction policière, "L'Ami américain", tourné avec Bruno Ganz, Dennis Hopper et Nicholas Ray. Ce film le fait connaître aux États-Unis. La consécration vient en 1984 avec "Paris, Texas", pour lequel il remporte la Palme d'or à Cannes. En 1986, Wenders retourne en Allemagne pour "Les Ailes du désir". Suivent plusieurs réalisations autour de sa passion de la musique - "Buena Vista Social Club" (1998), "The Soul of a Man" (2003) – et de la photographie - "Le Sel de la Terre" (2014). Il exerce également une activité de producteur par l'intermédiaire de sa société Road Movie Productions.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Musique