Votre commande a bien été prise en compte, vous pouvez voir A Spell to Ward Off the Darkness pendant 48 heures à compter de la date de votre paiement.

Vous souhaitez louer ce film en VOD ?

Mode de paiement





Vous souhaitez louer ce film en VOD ?

Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir louer une vidéo. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous. Si vous n’êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix.

Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
CE FILM EST SORTI DE NOTRE PROGRAMMATION
RETROUVEZ-LE EN VOD


Bande annonce


Louez ce film
48h pour 2€

A Spell to Ward Off the Darkness


Ben Rivers, Ben Russell
Allemagne, Estonie, France, 2013
Production : Must Käsi, Rouge International

94'
Anglais
Français


Résumé


"A Spell To Ward Off The Darkness" - un sort pour éloigner les ténèbres - suit un personnage à trois moments distincts de sa vie : membre d’une communauté sur une petite île d’Estonie, ermite dans la solitude de la Finlande septentrionale, et chanteur d’un groupe de black-métal néo-païen en Norvège. Pris dans sa totalité, le film affirme une proposition radicale pour la création d’une utopie au présent.

FIDMarseille - La plage Musique est soutenue par la Sacem

L'avis de Tënk


Rencontre réussie entre les univers argentiques de deux réalisateurs aux œuvres distinctes mais toutes aussi radicales, "A Spell To Ward Off The Darkness" nous amène aux frontières de l'ethnographie participative et du film d'artiste. Récit d'expériences et expérience lui-même, ce film primé au FIDLab 2010 peut être vu comme une quête des possibilités d’existence spirituelle au sein d’une culture occidentale toujours plus séculaire. En mettant en scène des non-acteurs dans les paysages scandinaves, Rivers et Russell unissent leurs forces pour interroger les limites de la perception et la transcendance. Leur Super 16 mm rend ainsi hommage à la puissance du cinéma jusqu'à cette transe finale, collision quasi-mystique de la musique live et du plan séquence, qui reste une des scènes de concert les plus puissantes de ces dernières années.

Éva Tourrent
Réalisatrice, Responsable artistique de Tënk

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteurs

Ben Rivers

Né en 1972, Ben Rivers est un artiste britannique primé pour ses films dans de nombreux festivals. Il est notamment lauréat du Grand Prix à Art Basel pour son film "Sack Barrow" et a été sélectionné à la Mostra de Venise en compétition officielle pour "Two Years at Sea" en 2011. En 2013, il a fait l’objet d’un focus lors du festival Hors Pistes au Centre Pompidou. Ben Rivers tourne en 16mm et s’intéresse à des individus ou communautés vivant en marge de la société et propose un travail à la lisière du documentaire, frôlant l’ethnographie, doté d’une grande puissance visuelle. Ainsi, empruntant une voie plus picturale que narrative, son œuvre se place au cœur des enjeux contemporains où l'on constate l'émergence sensible d'une approche documentaire expérimentale, qui se nourrit d'apports artistiques multiples. Cette forme hybride lui a notamment permis de se déplacer de la traditionnelle salle de cinéma pour s'exposer dans les centres d'art à travers des installations.

Ben Russell

Ben Russell est un artiste américain né en 1976. Son cinéma, souvent considéré comme expérimental, se situe plutôt du côté de la non-fiction : c’est que Russell, s'intéressant aux mythes et aux rituels des sociétés, a déjà matière à fiction ! Son œuvre (plus de vingt-cinq courts métrages et deux longs métrages), en filiation avec le cinéma de Jean Rouch, intègre des éléments ethnographiques et des théories critiques. Russell, à travers son art (performances, installations et cinéma), explore l’histoire et la sémiologie de l’image en mouvement et désigne son travail comme "une ethnographie psychédélique". Ses films ont été primés dans un grand nombre de festivals internationaux, il a notamment reçu en 2008 la prestigieuse bourse Guggenheim et en 2010 le prix FRIPESCI. Son travail à été exposé et diffusé dans des lieux tel que le Centre George Pompidou, le Musée d'art contemporain à Chicago et le festival du film de Rotterdam.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Musique