Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Plus d'informations sur FILM-DOCUMENTAIRE.FR et sur VAD.CNC.FR

Tito de retour parmi les Serbes


Zelimir Zilnik
Yougoslavie, 1993
Production : B92 TV
42'
Serbe
Français, Anglais


Résumé


Belgrade, 1994. Un homme vêtu du costume du Maréchal Tito se montre dans différentes parties de la ville. Immédiatement, des gens se regroupent autour de lui et entament des discussions passionnées. Tous ou presque acceptent de jouer le jeu. Ils se plaignent du passé et accusent Tito de tous les maux de la Yougoslavie.

L'avis de Tënk


Dans le sombre climat politique régnant dans les années 90 en Serbie après la guerre, Žilnik s’est adressé à l'importante station de radio critique et d'opposition B92 en leur suggérant de commencer également à produire des films. Ils ont répondu qu'ils n'avaient pas de budget, mais qu'ils pourraient tout de même y consacrer 300 Deutsche Mark. Žilnik et son cameraman, Miodrag Miloševic, ont réuni une petite équipe (presque tous bénévoles), ont trouvé l'acteur Micko Ljubicic pour jouer le rôle de Tito et ils ont tourné le film en deux séances de six heures. Le premier soir, ils ont été confrontés à la police pour entrave à la circulation, et le réalisateur et le caméraman ont été arrêtés. Mais ensuite, "Tito" est venu les chercher à la gare et les policiers les ont laissés partir, saluant Tito au moment de leur départ. Ce film extrêmement populaire en Serbie montre à l'œuvre les prouesses politiques et formelles de Žilnik entre fiction et documentaire, mise en scène et archive, imaginaire et utopie. Un film drôle et libertaire.

Federico Rossin
Historien du cinéma, programmateur indépendant

 

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Zelimir Zilnik

Né le 8 septembre 1942 à Niš (Yougoslavie), Želimir Žilnik est un réalisateur de films documentaires, de fictions et de docudrama. Il vit et travaille actuellement à Novi Sad, en Serbie. Il commence à réaliser des films dans la deuxième moitié des années 60. Il fait partie du mouvement Novi Film, "Nouveau Cinéma" qui se distingue du réalisme socialiste, en laissant place à l’expérimentation artistique et à la contestation politique, donnant un visage bien plus sombre et négatif de la société yougoslave. À partir de 1969, le groupe est rebaptisé "Vague noire" suite à un article intitulé "La vague noire dans notre cinéma"" de Vladimir Jovicic dans un quotidien belgradois, dans lequel il dénonce l’hérésie anti-socialiste". Cette même année 1969, Želimir Žilnik remporte l’Ours d’or à la 17e édition de la Berlinale pour son premier long métrage "Rani radovi" ("Travaux précoces"). Dans les années 80, il développe son propre langage ""docu-drame"", qu'il utilise tout au long des années 90 pour traiter des tensions politiques dans les Balkans. Depuis les années 2000, son attention s'est déplacée au-delà des Balkans divisés pour s'interroger sur le resserrement des contrôles aux frontières européennes, plongeant au cœur de la question des réfugiés et des migrants.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Les films des États généraux du film documentaire