Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Plus d'informations sur FILM-DOCUMENTAIRE.FR et sur VAD.CNC.FR

Gratian


Thomas Ciulei
Roumanie, Allemagne, 1995
Production : Ciulei Films, Hochschule für Fernsehen und Film München (HFF)

45'
Roumain
Français


Résumé


Les légendes roumaines sont encore tenaces dans le petit village près duquel habite Gratian Florea. Vieil homme insolite aux manières étranges, il est pour les villageois le loup-garou qu'il faut craindre et respecter. De plus, Gratian est philosophe. Un vrai penseur mystique. Il doit d'ailleurs devenir l'égal de Dieu dans quelques années et il attend cette consécration du fond de sa vieille cabane.

L'avis de Tënk


"Gratian" est un ermite touché par la grâce et le jeune cinéaste Thomas Ciulei nous la révèle avec bonheur. Les villageois témoignent avec conviction ou malice de l’histoire de Gratian, face caméra et en noir et blanc, pour souligner à la fois la mise en scène de leurs récits et dévoiler le film en flagrant délit de légender avec eux. L’ermite aussi en témoigne et nous accueille dans son antre. En le suivant avec beaucoup de pudeur et d’attention, le film nous dévoile son dénuement autant que sa beauté, jusqu’à ce dernier plan d’un ensevelissement sublimé.

Christophe Postic et Pascale Paulat
Co-directeurs artistiques du festival
des États généraux du documentaire à Lussas

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Thomas Ciulei

Thomas Ciulei, né en 1965 à Bucarest en Roumanie, est un réalisateur roumain-allemand. Il est le fils du célèbre metteur en scène de théâtre et de cinéma roumain Liviu Ciulei. Il s'installe à New York en 1979 où il étudie la photographie à la School of Visual Arts. En 1990, il étudie le cinéma documentaire à l'Université de télévision et de cinéma de Munich, puis sort diplômé du département cinéma de l'Université de New York en 1992. Entre 2003 et 2007, il a produit des documentaires et des fictions. Ses films - "Gratian" (1995), "Face Mania" (1997), "Asta e" (2001), "Le Pont des fleurs" (2008), "2+2" (2014) - ont été sélectionnés dans plusieurs festivals de cinéma et ont remporté de nombreux prix. Si la plupart de ses films ont été coproduits avec l’Allemagne, tous se déroulent en Roumanie, excepté "Le Pont des fleurs" (2008), qui nous entraîne dans un village de Moldavie, pays voisin. Son cinéma s’appuie sur une relation très respectueuse et attentive aux protagonistes de ses films. Pour lui qui a quitté la Roumanie à l’âge de 14 ans, la question de l'exil ressurgit sans cesse dans son œuvre.