Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire

En quête d'état


Leonardo di Costanzo
France, 1998
Production : Les Films d'Ici, La Sept Arte, ZDF
84'
Italien
Français


Résumé


Ercolano, petite ville de la banlieue de Naples, est emblématique de la réalité du Sud de l'Italie : corruption, dysfonctionnement des services publics, chômage record, en particulier chez les jeunes... Avec l'opération "Mani pulite", une grande partie des dirigeants de la vieille classe politique se retrouve devant les tribunaux. En décembre 1995, Luisa Bossa est élue maire. Le film, tourné sur un an et demi, montre sa détermination à rétablir peu à peu un État de droit, ses efforts et les difficultés auxquelles elle se heurte : résistance, incompréhension de la population...

L'avis de Tënk


Depuis que Lucia Bossa est devenue maire d’Ercolano, deux langues s’affrontent : celle de la camorra (mafia napolitaine) et celle de l’état de droit. Chacun croit parler à un autre, débitant avec talent des histoires à pleurer et qui aujourd’hui se heurtent au mur de la loi…. C’est évidemment tragique, drôle et politique, c’est l‘Italie du Sud, l’absurdité en marche et le génie de la comédie que chacun paie au prix fort, bien plus fort que dans les merveilleux films avec Totò, parce que c’est un film documentaire de cinéma direct. C’est-à-dire de cinéma total. On assiste à une comédie philosophique et politique qui est vraie parce que les éléments de contradiction sont réellement remontés à bloc dans la petite ville d’Ercolano. Le peuple est confronté à des décisions terribles qui le plongent dans la misère. Certains ayatollahs du petit monde du documentaire parlent avec mépris du "cinéma direct" ; en voilà un exemple splendide qui leur donne définitivement tort.

Claire Simon
Réalisatrice

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Leonardo di Costanzo

Né en 1958 à Ischia en Italie, Leonardo di Costanzo est diplômé de I’Istituto Universitario Orientale di Napoli. Il suit en 1988 les stages de réalisation aux Ateliers Varan de Paris, à la suite desquels il réalise plusieurs films documentaires : "Prove di stato" (1999), "A Scuola" (2003), "Les Sept Marins de l'Odessa" (2006), "Cadenza d’inganno" (2011). Depuis 1993, il fait partie de l’équipe pédagogique des Ateliers Varan. Dans ce cadre, il a animé des ateliers de réalisation documentaire à Phnom Penh, Bogota, Belgrade, Tbilissi ou Marrakech. "L’Intervallo" (2011), son premier film de fiction, est présenté dans la section Orizzonti à la 69e Mostra de Venise, où il a obtenu le Prix FIPRESCI et en 2013 a remporté le David di Donatello du meilleur nouveau réalisateur italien. Avec le court métrage "L'Avant-poste" il participe au film collectif "Les Ponts de Sarajevo" avec 13 autres réalisateurs européens, qui a été présenté en séance spéciale au 69e Festival de Cannes.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Les films de Leonardo di Costanzo