Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire

Cadenza d'inganno


Leonardo di Costanzo
France, Italie, 2011
Production : Les Films d'Ici, Tempesta Film

55'
Italien
Français


Résumé


Tout commence par une envie de film… un film sur les adolescents napolitains. Lors de repérages en 2000, je décidais de suivre Antonio, 12 ans, qui vivait dans le "quartier espagnol" dans le centre de Naples. Il accepte de se faire filmer, il accepte que je le suive… Puis, il ne vient plus aux rendez-vous... Le projet de film avorte. Dix ans plus tard, Antonio me rappelle pour m’annoncer son mariage et il m’invite à le suivre pour cet évènement.

L'avis de Tënk


"Cadenza d’inganno" est tranchant, à double face. Côté pile : un portrait en deux parties d’Antonio, un gamin des rues de Naples, devenu, après une ellipse de dix ans, un jeune homme de Naples au bras d’une superbe Carmen se mariant dans une robe pourpre. Cette ellipse répond au présupposé dramaturgique de Leonardo di Costanzo, qui voulait interroger le devenir, la façon dont une existence se déroule, avec quelles ruptures, quelles continuités ? Côté face : un essai, un film théorique sur le démarche documentaire, qui n’avait pas prévu cette ellipse. Suite au refus d’Antonio de se prêter au film, tout est mis en état de suspension, d’impossibilité. Quand il reprend contact, il fixe les règles. Le cinéaste est d’ailleurs plus mis en scène que metteur en scène, comme on peut le constater dans un moment à la fois délicieux et grinçant : un cameraman – celui attaché à capter "officiellement" le mariage – lui demande de reculer afin de pouvoir procéder plus confortablement à une prise de vue...

Arnaud Hée
Programmateur, enseignant et critique

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Leonardo di Costanzo

Né en 1958 à Ischia en Italie, Leonardo di Costanzo est diplômé de I’Istituto Universitario Orientale di Napoli. Il suit en 1988 les stages de réalisation aux Ateliers Varan de Paris, à la suite desquels il réalise plusieurs films documentaires : "Prove di stato" (1999), "A Scuola" (2003), "Les Sept Marins de l'Odessa" (2006), "Cadenza d’inganno" (2011). Depuis 1993, il fait partie de l’équipe pédagogique des Ateliers Varan. Dans ce cadre, il a animé des ateliers de réalisation documentaire à Phnom Penh, Bogota, Belgrade, Tbilissi ou Marrakech. "L’Intervallo" (2011), son premier film de fiction, est présenté dans la section Orizzonti à la 69e Mostra de Venise, où il a obtenu le Prix FIPRESCI et en 2013 a remporté le David di Donatello du meilleur nouveau réalisateur italien. Avec le court métrage "L'Avant-poste" il participe au film collectif "Les Ponts de Sarajevo" avec 13 autres réalisateurs européens, qui a été présenté en séance spéciale au 69e Festival de Cannes.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Les films de Leonardo di Costanzo