Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire

Prizma


Alexandre Haldemann
Suisse, 2018
Production : La HEAD

16'
Arménien
Français, Anglais


Résumé


Gnel, un homme d’âge mûr, erre et médite dans son village, enclavé par les montagnes du Haut-Karabakh, État du Caucase autoproclamé il y a 30 ans. Il se remémore sa famille et ouvre une réflexion philosophique sur le temps, la destruction et la vie.

L'avis de Tënk


À l'instar de la première séquence, le réalisateur tisonne un récit, celui de Gnel, pour éclairer le paysage, les destinées et la ruine qui règne dans ce pays de guerre sans fin.
Par la parole, vient d'abord la mise en garde : le feu menace de devenir incendie, la pluie inondation : le péril n’est pas loin, la paix jamais acquise ; il y a ensuite la quête de sens et de quiétude.
À l'image, l'obscurité première se meut en plans fixes, pétrifiés, des ruines et des tombeaux, dans une texture fragile et vaporeuse. Peu à peu, nourri de l'énergie puissante des montagnes, le cadre gagne en aplomb et en fluidité. Jusqu'à l'altitude d'un vol. L'évocation de Jonathan Livingston le goéland vient se poser comme une parole de résilience : l'héritage est celui du conflit, des humiliations, des deuils, mais aussi celui d'une soif avide de lumière et de liberté.

Jimmy Deniziot et Roxanne Riou
Pré-sélectionneurs pour les États généraux
du film documentaire - Lussas

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Alexandre Haldemann

Alexandre Haldemann est un jeune cinéaste suisse, né en 1995 à Genève. En 2016, il participe aux Jeux Olympiques de Rio en natation au sein de l'équipe suisse, puis se réoriente dans une carrière artistique. À partir de 2017, il commence un Bachelor à la HEAD en cinéma, et suit des ateliers avec des cinéastes tels que Pierre-Yves Vandeweerd ou Basil Da Cunha. La découverte des films de Philippe Grandrieux et Scott Barley le marque profondément, ouvrant la voie à des pratiques expérimentales et une narration singulière. Son exploration du cinéma à travers ses études en réalisation, en pleine découverte, se veut sensorielle, volatile et cosmique. Depuis 2019, il compose aussi des univers musicaux, autour de l'ambiant, du noise et du field recording.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Les films de la HEAD