Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Plus d'informations sur FILM-DOCUMENTAIRE.FR et sur VAD.CNC.FR

Crazy


Heddy Honigmann
Pays-Bas, 1999
Production : Pieter Van Huystee Film and Television, Vrijzinnig Protestantse Radio Omroep
99'
Néerlandais
Français


Résumé


"Crazy" évoque les traumatismes vécus par des soldats des contingents néerlandais des Nations Unies, de la première mission de paix en Corée en 1950 aux guerres du Cambodge, du Liban et de Bosnie. Face à la caméra, d’anciens combattants expliquent comment ils ont appris à vivre avec leurs souvenirs et leurs émotions. La musique qu’ils écoutaient alors est inextricablement liée à ce qu’ils ont vu.

L'avis de Tënk


Comme souvent chez Heddy Honigmann, "Crazy" repose sur la parole et l'entretien. Il est ici question de traumatismes, et le film nous convie à une intimité troublante avec ces récits terribles. La cinéaste apporte quelques éléments de réponse à la question suivante : comment parler de l'horreur (sans la montrer) ? Par l'écoute avant tout, celle qui par sa qualité entraîne une parole inédite. Mais aussi par une attention pour ce qu'il y a après les mots – ici la musique. Il émane de "Crazy" une confiance dans le medium que Heddy Honigmann s'est choisie, capable de faire émerger sur l'écran les remous physiques et émotionnels secouant encore ces casques bleus, soldats aussi fragiles que la paix.

Arnaud Hée
Programmateur, enseignant et critique

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteure

Heddy Honigmann

Native du Pérou, fille d’exilés juifs d’Europe orientale, études au Mexique, en France ainsi qu'en Italie, adoption de la nationalité néerlandaise dans les années 1970... Ces quelques éléments biographiques disent beaucoup du cinéma de Heddy Honigmann, sans doute prédisposée ainsi à regarder et écouter le monde avec intensité. Sa filmographie est un vibrant journal de rencontres, marqué par une curiosité, une empathie, une chaleur peu communes. Il y a une joie dans les films, comme pour se consoler de la dureté du monde qu'elle ne dissimule en rien. Le déracinement et la douleur de l'exil constituent des fils conducteurs d'une filmographie qu'elle caractérise ainsi : "Je ne filme pas des thèmes, je filme des gens, la beauté des gens. […] La plupart des gens que je filme essaient de survivre. Peut-être toute mon œuvre est-elle une encyclopédie perpétuelle de l’art de survivre."