Votre commande a bien été prise en compte, vous pouvez voir Ce n'est qu'un début pendant 48 heures à compter de la date de votre paiement.

Vous souhaitez louer ce film ?

Mode de paiement





Vous souhaitez louer ce film ?

Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir louer une vidéo. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous. Si vous n’êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix.

Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Plus d'informations sur FILM-DOCUMENTAIRE.FR et sur VAD.CNC.FR

Ce n'est qu'un début


Michel Andrieu
France, 1968
Production : ARC (Atelier de recherche cinématographique)
10'
Français


Résumé


Premier film réalisé au cœur des événements, "Ce n’est qu’un début" témoigne avec énergie de la première "nuit des barricades" au Quartier Latin et tente de relayer, dans l’instant, l’intensité et l’originalité du mouvement naissant de mai 68.

Avec le soutien du CNC - Images de la culture

L'avis de Tënk


Achevé dès la mi-mai et largement diffusé lors du printemps 68, "Ce n’est qu’un début", orchestré par l’Atelier de recherche cinématographique (ARC), est emblématique des films réalisés par les jeunes collectifs militants. Soucieux d’inscrire les premières actions au Quartier Latin dans la continuité des grèves ouvrières et de l’agitation à l’université de Nanterre, il traduit également l’énergie (et parfois la grâce) des premiers soulèvements ! Mariant l’élan lyrique des affrontements et la certitude que, désormais, les choses ne seront plus comme avant, ce beau ciné-tract vibre d’une vitalité singulière. "Ce n’est qu’un début. Les enragés ont fait des petits, la rage en France est une maladie contagieuse !"

Arnaud Lambert
Réalisateur

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Michel Andrieu

Michel Andrieu nait en 1940 à Marseille. Scénariste et réalisateur, il fait ses études à l’IDHEC. En 1968, aux côtés de Jacques Kebadian, il réalise plusieurs documentaires autour du mouvement ouvrier et étudiant. Il s’intéresse à la ville de Paris et ses habitants dans "Une saison à Paris" (1996) et "Un jour au garage" (1997), mais aussi à la science avec "L’Ultime Particule" (2003). En 1979, son film "Bastien et Bastienne" réinterprète sur un ton romanesque l’opéra de Mozart du même nom. Il travaille régulièrement pour la télévision à travers des téléfilms et séries télévisées aux sujets policiers ou historiques : "Les Grands Détectives" (1974), "Néo Polar" (1985), "Le Commissariat " (2009).

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Les années 68