Votre commande a bien été prise en compte, vous pouvez voir Out of the Present pendant 48 heures à compter de la date de votre paiement.

Vous souhaitez louer ce film en VOD ?

Mode de paiement





Vous souhaitez louer ce film en VOD ?

Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir louer une vidéo. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous. Si vous n’êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix.

Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
CE FILM EST SORTI DE NOTRE PROGRAMMATION
RETROUVEZ-LE EN VOD


Bande annonce


Louez ce film
48h pour 2€

Out of the Present


Andrei Ujica
Russie, France, Belgique, Allemagne, 1995
Production : Bremer Institut Film

95'
Russe
Français


Résumé


Mai 1991 : le cosmonaute soviétique Sergheï Krikalev s'envole pour la station orbitale MIR, qu'il va occuper pendant dix mois sous l'œil de quatre caméras. À son retour, l'empire soviétique a disparu, éclaté, démantelé. Pendant son séjour dans l'espace, pour ainsi dire hors du présent, une ère s'est éteinte, une autre est née. Ainsi Krikalev est devenu le premier cosmonaute à effectuer une mission pour un pays ayant cessé d'exister ! Le réalisateur relate, en parallèle à l'odyssée de Krikalev, les événements qui ont abouti au putsch de Moscou...

L'avis de Tënk


Un film d'archives : Ujică nous raconte l'histoire de Krikalev en adoptant son point de vue flottant et en montant uniquement les images de la documentation visuelle de sa mission (à l'exception du début et de la fin du film). Nous partons pour l'Espace avec l'ultime cosmonaute soviétique, sans aucun commentaire et hors du temps présent. Le document brut s'en retrouve transcendé et aboutit à une réflexion théorique sur le cinéma et sur l'histoire. Mais le dialogue le plus vertigineux est celui que Ujică instaure avec l'arsenal émotionnel et formel du cinéma de fiction. Par exemple, il provoque la rencontre de deux "monuments" de la science-fiction de la période de la guerre froide. Le chef-op de "Solaris", Vadim Joussov, filme le prologue et l'épilogue dans l'Espace, alors que la musique s'inspire de "2001 : L'Odyssée de l'espace". "Out of the Present" nous projette littéralement dans un Ailleurs purement mythologique et dans l'imaginaire philosophique du 20e siècle. Ce ne sont plus les dieux qui regardent, ironiques, le sort éphémère des humains depuis leur Olympe, mais c'est l'homme - l'enfant et l'esclave de la Technique - qui contemple impuissant l'écroulement de l'expérience la plus extrême du prométhéisme. Nous en sommes les derniers spectateurs.

Federico Rossin
Historien du cinéma, programmateur indépendant

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Andrei Ujica

Andrei Ujică est né en 1951 à Timisoara en Roumanie. Il devient enseignant en littérature et théorie du cinéma à l'université de Mannheim en Allemagne où il a émigré en 1981. Ce n'est qu'en 1989 qu'il se décide de se consacrer au cinéma. Il travaille avec Harun Farocki pour "Vidéogrammes d'une révolution" un film de référence sur les rapports entre le pouvoir politique et les médias. Puis il réalise “Out of the Present” en 1995. En 2010 Andrei Ujică clôt sa trilogie sur la fin du communisme avec "L'Autobiographie de Nicolae Ceausescu". Le film a été présenté à Cannes, salué par la critique internationale.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Histoire & Politique