Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Plus d'informations sur FILM-DOCUMENTAIRE.FR et sur VAD.CNC.FR

Nikita Kino


Vivian Ostrovsky
France, 2002
Production : Vivian Ostrovsky
40'
Français, Anglais
Français,Anglais


Résumé


En 1960, la famille de Vivian Ostrovsky vivait au Brésil, quand son père a découvert que sa soeur et son frère, qu’il n’avait pas vus depuis 40 ans, étaient encore en vie à Moscou. Comme ils ne pouvaient pas quitter l’URSS, la famille Ostrovsky est allée leur rendre visite régulièrement pendant environ 15 ans. À travers un montage d’images familiales en super 8, d’archives d’actualités, d’extraits de films de fiction ou de propagande soviétique, Vivian Ostrovsky retrace l’histoire de sa famille, en abordant l’histoire de l’URSS des années Khrouchtchev.

L'avis de Tënk


Comment raconter l'Union Soviétique des années 1960 et 1970, sans tomber dans l'anticommunisme facile ou dans la nostalgie acritique ? "Nikita Kino" réussit ce pari en adoptant une polyphonie pétillante de points de vue décalés, défamiliarisants : celui de l'imaginaire, avec des extraits de films de propagande et de fiction de l'ère Khrouchtchev ; celui des sentiments, grâce aux films de la famille brésilienne-juive de la cinéaste, rendant visite aux parents de Russie ; celui de l'artiste-collagiste qui agence les fragments de films (Vivian Ostrovsky est une cinéaste d'avant-garde). Dans ce patchwork aucunement "vintage", le montage tisse les matériaux avec malice et intelligence. Des champs/contrechamps ironiques désarticulent le discours paranoïaque du pouvoir, les glissements surprenants du sens et du style transforment les personnes singulières de la famille Ostrovsky en un "nous" universel, évoquant l'époque du dégel et de la guerre froide tout en s'enracinant dans le contemporain.

Federico Rossin
Historien du cinéma, programmateur indépendant

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteure

Vivian Ostrovsky

Cinéaste née à New York en 1945, Vivian Ostrovsky passe son enfance à Rio de Janeiro puis poursuit des études supérieures à Paris en psychologie ainsi qu’en cinéma. Elle co-fonde dans les années 1970 Ciné-Femmes, organisme dédié à la diffusion de films de femmes. Depuis 1980, Vivian Ostrovsky a réalisé plus de vingt films, la plupart tournés en Super 8, qui incluent souvent du found footage, des extraits de fictions, de documentaires, ou de home movies. Ses films exploitent le thème du déplacement et se situent, d’après Yann Beauvais, entre le "film journal" et le "film collage" et elle crée de plus en plus de "films installations". Elle travaille également pour le festival du film de Jérusalem en tant que commissaire pour la programmation de cinéma d'avant garde et d'auteur. Son travail a connu de nombreuses rétrospectives et expositions dans les musées et les festivals à travers le monde. "

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Histoire et politique