Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire

Les Tombeaux sans nom


auteur : Rithy Panh
Musique originale de : Marc Marder
Cambodge, France, 2018
Production : CDP - Catherine Dussart Productions

115'
Français, Khmer
Anglais


Résumé


Que peut trouver un jeune garçon de 13 ans qui a perdu la plus grande partie de sa famille sous les Khmers Rouges, lorsqu’il se met à la recherche de leurs sépultures, réelles ou spirituelles ? Et que cherche-t-il vraiment ? Des fantômes ? Des villages détruits à en être méconnaissables ? Des témoins réticents ? Le contact imaginaire avec un frère ou une sœur à la nuit tombante ? Bien plus que la simple histoire d’un pays, les images cinématographiques de ce film racontent une histoire universelle.

L'avis de Tënk


L'enfant qui questionne, celui qui cherche la tombe de ses parents, c'est lui. Rithy Panh accomplit les rituels du bouddhisme pour libérer les âmes errantes. Au milieu des encens, c'est lui qui écoute une vieille chamane communiquer avec les esprits de ceux qui lui étaient chers et chercher à l'aide d'un pendule les lieux où ils sont morts. Lui encore qui écoute comment la faim ou un coup de pioche tuait au bord d'un chemin... sans sépulture. Près de 40 ans après la fin du génocide cambodgien, le cinéaste passe de l'autre côté de l'écran. La voix poétique et douce du comédien Randal Douc l'accompagne dans cette quête à la première personne. De film en film, Rithy Panh continue ainsi à s'approcher avec lenteur, par cercles concentriques toujours plus près de son histoire, libérant pour lui mais aussi pour chaque spectateur la possibilité du deuil et de continuer à vivre.

Éva Tourrent
Responsable artistique de Tënk

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Rithy Panh

Né en 1964 à Phnom Penh au Cambodge, Rithy Panh échappe aux terribles camps de la mort des Khmers Rouges alors qu'il n'a que 15 ans. Dans les années 80, il vient étudier en France à l'Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC). Suite à sa formation, il signe son premier documentaire, "Site 2" (1989), qui se concentre sur les camps de réfugiés cambodgiens. Il possède aujourd’hui la double nationalité franco-cambodgienne. Ce premier film est remarqué dans de nombreux festivals. Dès lors, Rithy Panh n'aura de cesse de montrer la tragédie de son pays à travers des documentaires comme "La Terre des âmes errantes" (1999), ou des longs métrages de fiction tels "Les Gens de la rizière" (1994) et "Un soir après la guerre" (1998). Traumatisé par un génocide d’une violence extrême – deux millions de Cambodgiens, soit un sur quatre, exterminés en quatre ans - Rithy Panh devient cinéaste principalement pour témoigner et transmettre la mémoire de ce drame indicible.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Histoire & Politique