Votre commande a bien été prise en compte, vous pouvez voir La mémoire est-elle soluble dans l’eau ? pendant 48 heures à compter de la date de votre paiement.

Vous souhaitez louer ce film en VOD ?

Mode de paiement





Vous souhaitez louer ce film en VOD ?

Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir louer une vidéo. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous. Si vous n’êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix.

Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
CE FILM EST SORTI DE NOTRE PROGRAMMATION
RETROUVEZ-LE EN VOD


Bande annonce


Louez ce film
48h pour 2€

La mémoire est-elle soluble dans l’eau ?


Charles Najman
France, 1995
Production : Société d'Edition Multimedia
84'
Français


Résumé


À la fin de la Seconde Guerre mondiale, suite à des négociations entre l'État d'Israël et différentes organisations juives mondiales, le gouvernement allemand décide d'indemniser les juifs rescapés des camps de concentration en leur offrant notamment une cure thermale tous les deux ans. Le tournage de ce documentaire, qui se passe principalement dans la ville d'Évian-les-Bains, met en scène la confrontation collective et les témoignages respectifs d'anciens déportés, dont Solange Najman, la mère même du réalisateur. Entre fiction et documentaire, comédie et tragédie, le film de Charles Najman raconte la vie après Auschwitz dans l'ambiance surréaliste d'un établissement thermal.

L'avis de Tënk


Comme en écho à la sacralité et au monumental du "Shoah" de Claude Lanzmann, Charles Najman invente sa petite musique pour recueillir le témoignage de sa mère, Solange, et d’autres rescapés des camps nazis - prosaïque, en déséquilibre, kitsch comme une boule à facettes de salle de bal. La mise en scène, jouant à la fiction (travellings, champs-contrechamps, et l’acteur Jean-Chrétien Sibertin-Blanc en interlocuteur dépressif), semble ici la seule possible réponse face à l’exubérance tragique de Solange, aussi bien qu’à l’horreur du camp qui nous saisit entre deux soins de cure. La nuit et le brouillard envahissent subitement les rives lumineuses du Lac Léman. L’oubli est impossible.

Vladimir Léon
Réalisateur, producteur

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Charles Najman

Charles Najman est un réalisateur et écrivain français (1956-2016). Fils de l'actrice Solange Najman, Charles Najman est issu d'une famille juive polonaise dont le père fut un militant communiste. Après avoir écrit pour plusieurs journaux et magazines, il publie deux livres, "La Police des images" et "Haïti, Dieu seul me voit", pour lequel il a obtenu la bourse de la Villa Médicis. Il a réalisé de nombreux documentaires. Avant "Royal Bonbon", long métrage de fiction qui a obtenu le prix Jean Vigo 2002, sélection officielle au Festival international de Toronto et de Locarno, il a réalisé deux longs métrages : "La mémoire est elle soluble dans l’eau ?" (1996) et "Les Illuminations de Madame Nerval" (1999). Il signe son dernier film en 2015, "Pitchipoï".

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Histoire & Politique