Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Plus d'informations sur VAD.CNC.FR

Walk the Walk


Robert Kramer
France, 1996
110'
Français


Résumé


Abel et Nellie habitent avec leur fille Raye en Camargue, à proximité des marais salants et des champs de riz. Un jour, Raye décide de partir pour d’autres pays d’Europe. Puis c’est au tour d’Abel, le père, ancien champion du 400m, qui quitte le domicile commun pour Odessa, où il exercera ses articulations vieillissantes au pied du fameux escalier. Si elle ne part pas, Nellie, la mère chercheuse en biologie, voyage pourtant, à sa manière, grâce à son microscope, parmi les micro-organismes qu'elle étudie.

L'avis de Tënk


"Walk the Walk" requiert de lâcher prise pour appréhender la puissance du processus narratif expérimenté par Robert Kramer, de  se laisser porter au gré de l’errance mélancolique de Raye, Abel et Nellie dont la quête identitaire se nourrit des bouleversements politiques et sociaux qui jalonnent leur route. Kramer défie les codes du récit fictionnel, entrant en dialogue, hors-champ, avec  Raye, Abel et Nellie dont l’intensité des regards caméra témoigne de la forte complicité qui les lie.

P.P. et C.P.

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Robert Kramer

Robert Kramer est un cinéaste indépendant américain, né à New York en 1939. Très actif politiquement dans les années 1960, il participe aux mouvements de la gauche radicale contre la guerre du Vietnam et pour l'émancipation des minorités. Lors de la manifestation du Pentagone en 1967, il rencontre d’autres cinéastes avec lesquels il fonde le collectif Newsreel. On lui doit des films-phares sur cette génération, dont “Ice“ et “Milestones“. Il émigre en France au début des années 1980, où il vivra jusqu’à sa mort en 1999.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Fragments d’une œuvre