Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Plus d'informations sur FILM-DOCUMENTAIRE.FR et sur VAD.CNC.FR

Let Each One Go Where He May


Ben Russell
États-Unis, 2009
135'


Résumé


Le film suit le voyage de deux frères qui s'engagent sur le chemin que leur ancêtres, ancien esclaves, prenaient pour échapper à leurs maîtres hollandais il y a de cela trois siècles. Ils s'aventurent au-delà de la capitale de Suriname, Paramaribo, à travers les champs et les rivières, suivant ce trajet encore emprunté aujourd'hui, qui nous révèle l'histoire d'une migration forcée.

L'avis de Tënk


Ce premier long métrage de Ben Russel nous entraîne au plus loin des chemins balisés du cinéma ethnographique. Il poursuit l’exploration d’une expérience partagée, constitutive de son œuvre, et ouvre l’espace mental du spectateur dont la pensée chemine entre passé et présent, ballotée par les mouvements de la caméra qui embrassent les corps en mouvement des deux jeunes gens.  Happés par ce ballet troublant, que reste-t-il de la sensation de liberté qui nous habite dans les premières minutes du film ? C’est aussi l’acte de regarder et le pouvoir de manipulation du cinéma qu’interroge Ben Russel dans ce film, primé dans de nombreux festivals internationaux.

C.P. et P.P.

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Ben Russell

Ben Russell est un artiste américain né en 1976. Son cinéma, souvent considéré comme expérimental, se situe plutôt du côté de la non-fiction : c’est que Russell, s'intéressant aux mythes et aux rituels des sociétés, a déjà matière à fiction ! Son œuvre (plus de vingt-cinq courts métrages et deux longs métrages), en filiation avec le cinéma de Jean Rouch, intègre des éléments ethnographiques et des théories critiques. Russell, à travers son art (performances, installations et cinéma), explore l’histoire et la sémiologie de l’image en mouvement et désigne son travail comme "une ethnographie psychédélique". Ses films ont été primés dans un grand nombre de festivals internationaux, il a notamment reçu en 2008 la prestigieuse bourse Guggenheim et en 2010 le prix FRIPESCI. Son travail à été exposé et diffusé dans des lieux tel que le Centre George Pompidou, le Musée d'art contemporain à Chicago et le festival du film de Rotterdam.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Fragments d’une œuvre