Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Plus d'informations sur FILM-DOCUMENTAIRE.FR et sur VAD.CNC.FR

Le Lion, sa cage et ses ailes - Montbéliard est un verre, film italien


Armand Gatti
France, 1976
Production : Le Centre d'action culturelle de Montbéliard
40'
Français, Italien
Français


Résumé


Film réalisé par la communauté italienne. Il y a les immigrés italiens du Nord et ceux du Sud ; il y a les anciens de l'immigration italienne, qui aujourd'hui sont Français et occupent des postes de contremaîtres, et les jeunes migrants qui veulent rappeler à leurs aînés leurs origines. Gian Luca, Vicenzo, Orazio, Pasquale, Gianni ont la vingtaine, ils sont arrivés avec Gramsci (le fondateur du parti communiste italien) dans leurs bagages ; leur film sera marxiste.

Avec le soutien du CNC - Image de la culture

L'avis de Tënk


Le titre du film : "Le Lion" désignerait l’usine, "la cage" la ville, "les ailes" les communautés de travailleurs immigrés. 1975. Une affiche - "Un film : Le vôtre" - est placardée dans les rues de Montbéliard, site industriel historique de l’usine PSA Sochaux, appelant les différentes communautés de la ville à rejoindre le projet de film. Avec cette expérience collective, Armand Gatti, accompagné d’Hélène Châtelain et Stéphane Gatti, va faire naître une œuvre d’une vitalité exemplaire, et avant tout, œuvre de ces communautés qui donne la part belle au plaisir de créer, de mettre en scène, de jouer, de dire et de raconter en toute liberté. De cette fresque sur la condition ouvrière immigrée, composée de huit films pour autant de communautés, en voici trois, un choix impossible qui engage nécessairement à découvrir les suivants.

Christophe Postic et Pascale Paulat
Co-directeurs artistiques du festival des États généraux du film documentaire à Lussas

 


Retrouvez toute la filmographie
d’Hélène Châtelain
sur Film-documentaire.fr

Lire l’article de Gaëlle Rilliard sur le cinéma d’Hélène Châtelain
sur Film-documentaire.fr

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Armand Gatti

Armand Gatti, poète, écrivain, auteur de théâtre, metteur en scène, cinéaste, lecteur et proclamateur, est né à Monaco en 1924. Résistant à 18 ans, prisonnier puis évadé, Gatti, travaille pour plusieurs journaux à la fin de la seconde guerre mondiale. Il voyage en Algérie, effectue des reportages en Europe, il va jusqu’en Chine avec Michel Leiris, Chris Marker, Paul Ricœur. Il rend compte aussi des combats ouvriers en France et du massacre des Indiens au Guatemala… Ses reportages lui valent le prix Albert-Londres en 1954. Armand Gatti est engagé sur tous les fronts du monde qui bougent et combattent. Il ne cessera de suivre cette route, quand il laissera le journalisme et deviendra "passeur des paroles de l’homme", en écrivant et en réalisant des films. En 1959, Jean Vilar met en scène sa pièce "Le Crapaud-Buffle". En 1960, il tourne "L’Enclos", film primé en 1961 à Cannes, où Armand Gatti revient en 1963 avec "El Otro Cristobal". Puis Armand Gatti délaisse le cinéma et retourne vers le théâtre, où il enchaîne les pièces. S’il pratique la création collective et s’il aborde tous les thèmes, la misère et la prison, l’asile psychiatrique et les luttes ouvrières, Armand Gatti reste le poète poursuivant son "Aventure de la parole errante" qui constitue une œuvre unique. Armand Gatti est décédé le 6 avril 2017.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Fragments d’une œuvre