Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Plus d'informations sur FILM-DOCUMENTAIRE.FR et sur VAD.CNC.FR
RETROUVEZ LE FILM EN DVD SUR DOCNET.FR

Le Cercle des noyés


Pierre-Yves Vandeweerd
France, Belgique, 2006

75'
Arabe
Français


Résumé


"Le Cercle des noyés" est le nom donné aux détenus politiques noirs en Mauritanie, enfermés à partir de 1987 dans l'ancien fort colonial de Oualata. Le film revient sur une page sombre de l'histoire de la Mauritanie, celle de l'internement entre 1986 et 1991 des membres du Front de libération africaine de Mauritanie, un groupe qui luttait pour que les noirs soient considérés comme des Mauritaniens à part entière. Ce film donne à découvrir le délicat travail de mémoire livré par l'un de ces anciens détenus qui se souvient de son histoire et de celle de ses compagnons.

L'avis de Tënk


"Le Cercle des noyés" n’est pas une tentative de reconstitution mais bien de restitution pour donner à entendre le récit, comme exhumé des lieux, de ces prisonniers politiques dont le porte-parole est Fara Bâ. Une restitution pour laisser à chacun la liberté d’évoquer ses propres images. De cette manière, le cinéaste cherche à éprouver la permanence de l’Histoire. D’abord les mots, puis les images et enfin les sons pour ouvrir d’autres passages d’hier à aujourd’hui, des morts aux survivants, de l’oubli au souvenir.

C.P.

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Pierre-Yves Vandeweerd

Pierre-Yves Vandeweerd est un cinéaste belge né en 1969, vivant aujourd’hui en Lozère. Il a fait des études en Anthropologie et Civilisations africaines ; il a depuis été professeur à l’Université libre de Bruxelles. De 2004 à 2008, il a dirigé Cinéma(s) d’Afrique(s), une résidence annuelle d’écriture et de réalisation documentaire destinée à de jeunes cinéastes sénégalais. Il a aussi été co-directeur du festival Filmer à tout prix, de 2008 à 2011. Depuis 2014, il donne des séminaires de réalisation à la Haute Ecole d’art et de Design de Genève. Son œuvre, puissante, s’inscrit dans la mouvance du cinéma du réel. Énormément investi en Afrique, ses films à la fois poétiques, philosophiques et politiques mettent en lumière les mécanismes de l’oubli et de la disparition, à partir de destins individuels et collectifs.