Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Plus d'informations sur VAD.CNC.FR

La Bête lumineuse


Pierre Perrault
Canada, 1982

124'
Français (Québec)
Français, Anglais


Résumé


La chasse à l'orignal, une tradition au Québec, est ici prétexte à fouiller l'âme québécoise et exalter sa parole. Dans un shack de Maniwaki, des citadins opèrent leur annuel retour à la nature... Plaisir de se mesurer aux éléments et de connaître ses limites. Expérience de la mort pour exorciser ses peurs et renouer avec la chaîne entière de la vie. Mais aussi transposition de mœurs sauvages de la meute au sein du groupe d'amis, où on a tôt fait de repérer une victime, un souffre-douleur qui sera soumis à la torture d'une impitoyable ironie.

L'avis de Tënk


Voici à nouveau le goût et le plaisir de Perrault pour la langue. Dans ce groupe de chasseurs isolés dans une cabane pour une semaine, elle est déliée et inspirée, alcoolisée et traversée de rires et de vannes incessantes. Perrault en joue avec délectation tout en restant attentif à la sincérité et à la complexité des rapports au sein du groupe. Il use avec grand talent de la capacité du cinéma à participer à ce petit théâtre à huis clos pour guetter les excès et les accès d’émotions, même puériles, des amitiés faussement viriles avec leur lot de trahisons et de réconciliations. 

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Pierre Perrault

Pierre Perrault (1927-1999), un des plus grands cinéastes québécois, fait partie des fondateurs de l'école du cinéma direct. Indissociable de l'Office National du Film du Canada où il œuvrera de longues années, il propose une nouvelle écriture cinématographique marquée par l'arrivée du son direct, et extrêmement attentif à la langue, aux mythes, au travail quotidien.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Fragments d’une œuvre