Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Encore 52 jours

Bande annonce


Offrir ce film

Kya Ka ra baA


Naomi Kawase
Japon, 2002
Production : KUMIE Inc
50'
Japonais
Français, Anglais


Résumé


Naomi Kawase continue sa quête du père, mêlant images et sons pour mieux démêler les vieux souvenirs. À la mort de son père, Naomi Kawase ressent le besoin d'interroger de nouveau les rares proches qui l'ont connu et qui sont en mesure de lui raconter son histoire. Mêlant fiction et réalité, on voit la réalisatrice s’interroger sur la solitude existentielle et l’amour des parents pour leur enfant. Puis, comme un ultime défi, elle décide de se faire reproduire sur tout le dos le même tatouage que portait son père.

L'avis de Tënk


La cinéaste poursuit sa tentative d’imaginer et de retrouver les sentiments d’un père, maintenant définitivement absent. Par des rapprochements d’espace, elle parvenait précédemment à réaccorder le temps. Elle pousse cette fois la synchronisation jusqu’à la confusion des corps, en décidant d’éprouver la souffrance de l’inscription sur sa peau du tatouage de son père. Un mimétisme qui lui permettrait finalement de se mettre à nu devant la caméra, précisément parce que son corps, et son esprit, "impressionnés", ne le seraient plus.

Christophe Postic et Pascale Paulat
Co-directeurs artistiques du festival des États généraux du documentaire à Lussas

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteure

Naomi Kawase

Naomi Kawase est une cinéaste née en 1969 au Japon. Elle est également fondatrice et directrice du Festival international du film de Nara. Elle étudie la photographie à l'École des Arts Visuels d'Ōsaka, dont elle obtient le diplôme en 1989, après avoir réalisé quelques courts métrages expérimentaux. Elle s'est distinguée aussi bien par ses fictions que par ses documentaires autobiographiques. Avec son premier long métrage, "Suzaku" (1997), elle devient la plus jeune cinéaste à recevoir la Caméra d'Or au Festival de Cannes. Ses films explorent de nouveaux modes narratifs tout en restant fidèles à une tradition artistique japonaise ancestrale et mêlent éléments de fiction, images documentaires, vidéos et photographies de la société japonaise. Son cinéma tente de saisir le caractère sacré de l'univers familier, des gestes quotidiens et des rituels sociaux, et brosse une représentation mythologique, intimiste et poétique du monde contemporain. Son dernier film, "Vers la lumière", sort en salle en janvier 2018.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Fragments d’une œuvre