Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Plus d'informations sur FILM-DOCUMENTAIRE.FR et sur VAD.CNC.FR
RETROUVEZ LE FILM EN DVD SUR DOCNET.FR

Closed District


Pierre-Yves Vandeweerd
Belgique, 2004

55'
Nuer-dinka
Français, Anglais


Résumé


En 1996, Vandeweerd est à Mankien au Sud-Soudan, pour filmer la guerre civile du pays, dans un acte d’engagement. Il découvre vite une réalité complexe, qui dépasse sa vision d’une lutte entre un gouvernement oppresseur et des minorités opprimées. De retour en Belgique, pris d'un sentiment d’impuissance, le réalisateur décide de ne pas montrer ses images. Depuis, Mankien a été massacré, probablement avec la complicité des sociétés pétrolières occidentales. Les personnes filmées sont pour la plupart mortes… Vandeweerd décide finalement d’en faire un film.

L'avis de Tënk


Le tournage du film met en crise le cinéma et le cinéaste.
Il raconte a posteriori l’échec et l’impuissance du réalisateur, confondu par la distorsion entre ce que montrent les images et ce qu’il avait supposé qu’elles puissent changer. Il nous renvoie à notre propre désarroi face à la résistance de ces hommes dont la volonté est de continuer d’exister alors qu’ils se savent condamnés. Un film redevenu possible en « délivrant » cette parole, en redonnant vie et voix aux disparus.

C.P.

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Pierre-Yves Vandeweerd

Pierre-Yves Vandeweerd est un cinéaste belge né en 1969, vivant aujourd’hui en Lozère. Il a fait des études en Anthropologie et Civilisations africaines ; il a depuis été professeur à l’Université libre de Bruxelles. De 2004 à 2008, il a dirigé Cinéma(s) d’Afrique(s), une résidence annuelle d’écriture et de réalisation documentaire destinée à de jeunes cinéastes sénégalais. Il a aussi été co-directeur du festival Filmer à tout prix, de 2008 à 2011. Depuis 2014, il donne des séminaires de réalisation à la Haute Ecole d’art et de Design de Genève. Son œuvre, puissante, s’inscrit dans la mouvance du cinéma du réel. Énormément investi en Afrique, ses films à la fois poétiques, philosophiques et politiques mettent en lumière les mécanismes de l’oubli et de la disparition, à partir de destins individuels et collectifs.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Fragments d’une œuvre