Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Plus d'informations sur FILM-DOCUMENTAIRE.FR et sur VAD.CNC.FR

Chambre 666 n'importe quand


Wim Wenders
Allemagne, France, 1982
Production : Antenne 2, Chris Sievernich Filmproduktion, Wim Wenders Productions
45'
Français, Anglais
Français


Résumé


"Chambre 666 n'importe quand" est un documentaire réunissant des interviews réalisées par Wim Wenders durant le festival de Cannes de 1982. On y voit notamment Jean-Luc Godard, Rainer Werner Fassbinder, Michelangelo Antonioni, Yilmaz Güney, Werner Herzog, Steven Spielberg et Romain Goupil. Les laissant seuls face à la caméra, Wenders les invite à parler de l'hypothétique mort du cinéma.

L'avis de Tënk


Au centre de la pièce, bien qu'un peu décalé vers la droite, un petit poste de télé déverse ses images. Juste à côté, lui tournant le dos de trois-quarts, un cinéaste parle seul devant une caméra. La distribution du film laisse rêveur mais le constat est amer. Godard, Antonioni, Fassbinder, Morrisey, Hellman, Spielberg... se relaient et s'interrogent sur les rapports entre le petit et le grand écran. Les films d'aujourd'hui (1982) ressemblent à des séries télés, le cinéma est-il mort ? Véritable trait d'union entre "Nick's Movie" et "Tokyo-Ga", ce petit film rare au dispositif épuré éclaire sur les relations que Wenders entretient avec le cinéma.

Pascal Catheland
Réalisateur

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Wim Wenders

Wim Wenders est un cinéaste, producteur et photographe allemand né en 1945 à Düsseldorf. Après de courtes études de médecine et de philosophie, il intègre l'école de cinéma de Munich. Il participe au foisonnement du jeune Nouveau Cinéma allemand du début des années 1970, dont il devient l'un des principaux représentants. Avec Peter Handke, il signe une série de longs métrages sur l'Allemagne contemporaine - "Alice dans les villes" (1973), "Faux mouvement" (1974) ou "Au fil du temps" (1975). Le cinéaste met en scène ses angoisses et son goût du vagabondage avec une certaine rigueur esthétique. En 1977, doté d'un budget nettement plus important, Wim Wenders cultive de nouvelles ambitions avec une fiction policière, "L'Ami américain", tourné avec Bruno Ganz, Dennis Hopper et Nicholas Ray. Ce film le fait connaître aux États-Unis. La consécration vient en 1984 avec "Paris, Texas", pour lequel il remporte la Palme d'or à Cannes. En 1986, Wenders retourne en Allemagne pour "Les Ailes du désir". Suivent plusieurs réalisations autour de sa passion de la musique - "Buena Vista Social Club" (1998), "The Soul of a Man" (2003) – et de la photographie - "Le Sel de la Terre" (2014). Il exerce également une activité de producteur par l'intermédiaire de sa société Road Movie Productions.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Fragments d’une œuvre