Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire

On Animal Locomotion


Johan van der Keuken
Pays-Bas, 1994
Production : Allegri Film
14'


Résumé


Dans le cadre du projet Hexagon, six compositeurs néerlandais inspirent six cinéastes. Pour le cinéaste Johan Van Der Keuken et le compositeur hollandais Willem Breuker, c'est l'occasion de prolonger une collaboration de longue date (une dizaine de films depuis 1967). Le film est librement construit et totalement orienté vers le mouvement physique : l'animal en locomotion, c'est le cinéma.

L'avis de Tënk


Le propre de la condition animale c'est le mouvement : déplacement, balancement, rotation, oscillation, tremblement, choc, rupture, etc. Johan Van der Keuken assemble ainsi des variations autour de motifs purement formels en apparence, mais requiert notre disponibilité. Impossible de prédire le prochain thème. À nous d'entendre dans les images la beauté simple de la vie, le désir d'élévation, dépassant la peine du quotidien, ou d'autres significations multiples d'une ode ouverte.
Le son EST mouvement. En organisant des sons, Willem Breuker fait une musique, de jazz si on veut, mais plus simplement libre, libre des images comme les images le sont de la musique, l'un et l'autre se rencontrent et nous nourrissent ici de leurs forces croisées.

François Waledisch
Ingénieur du son

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Johan van der Keuken

Cinéaste documentariste et photographe néerlandais, Johan van der Keuken (1938-2001), a parcouru le globe à la recherche d’images et de récits, caméra 16 mm à l’épaule. Il a tourné absolument tous ses films en pellicule, ce qui fait figure d’exception dans le monde documentaire. Réalisateur incontournable, van der Keuken a bouleversé les règles de montage établies. Très jeune, il fait de la photo et publie son premier album dès 1955, "Nous avons 17 ans" et entre à l'IDHEC à Paris en 1956 menant dès lors une activité de photographe, de cinéaste et de critique. Il réalise son premier film "Un moment de silence" en 1960. À sa mort, il nous laisse une œuvre engagée et universelle, riche d’une cinquantaine de films, dont on peut citer "L'Enfant aveugle" (1964), "Les Vacances du cinéaste" (1974), "Vers le sud" (1981), "L'Œil au-dessus du puits" (1988), "Amsterdam Global Village" (1996), ou encore "Vacances prolongées" (2000).

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Filmer Jazz