Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire

Contacts


William Klein
France, 1983
Production : KS Visions, Riff Production

14'
Français, Anglais


Résumé


Le cinéaste et photographe William Klein commente ses planches contacts. Premier épisode de la série "Contacts", imaginée pas William Klein lui-même, consacrée aux planches contacts de grands photographes — Henri Cartier-Bresson, Raymond Depardon, Josef Koudelka, Édouard Boubat, Elliot Erwitt...

L'avis de Tënk


Au temps où la photographie était argentique il était d’usage de tirer l'ensemble d'une pellicule, découpée en bandes, sur une même feuille de papier photographique. Le tirage ainsi obtenu était appelé planche contact, et permettait de sélectionner les vues qui méritaient d'être agrandies. Tout à la fois carnet de notes, brouillon, esquisse, ratures et repentirs du photographe, elles n’étaient pas visibles du commun des mortels.
William Klein, photographe et cinéaste de tout premier plan, imagine un concept désarmant de simplicité pour faire découvrir la démarche artistique des photographes : dévoiler au grand jour, en les faisant simplement défiler sous nos yeux, ces fameuses planches commentées en voix off par leur auteur. Simple mais puissant ; la photographie n’est plus ce "one shot", fruit d’un hasard "miraculeux" mais elle est travail, déplacement, hésitation, construction : une histoire d’un regard.

Sylvain Bich
Projectionniste

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

William Klein

Né en 1928 à Manhattan, William Klein est un artiste polyvalent vivant à Paris. Il fait des études de sociologie aux États-Unis, puis s'inscrit à la Sorbonne en 1948 après son service militaire. Après des débuts dans le domaine des arts plastiques, il devient le photographe de mode attitré du magazine Vogue en 1954. Expérimentateur et provocateur, il photographie également les rues de New-York et sa population avec un style affirmé qui deviendra sa signature et fera de lui une figure emblématique de la photographie du 20e siècle. En 1958-1959, il publie le livre Rome et tourne son premier court métrage : "Broadway by Light". À partir des années 1960, il délaisse la photographie pour le cinéma. Ses films sont marqués par son engagement, notamment auprès de la cause noire avec un film comme "Muhammad Ali the Greatest" (1964). Il pose également un regard critique sur un milieu qu'il a longuement fréquenté : la mode, avec "In and Out of Fashion" (1998). À l’occasion de son dernier film, "Le Messie" (1999), il publie "William Klein: Films" et reçoit le Grand Prix National de France. Il est lauréat de nombreux prix prestigieux, et le Centre Pompidou lui a consacré une rétrospective en 2005. En 2008, il publie "Contacts", un recueil de ses grandes photographies revisitées par des interventions à la peinture sur des contacts agrandis.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Escale photographie