Votre commande a bien été prise en compte, vous pouvez voir La Métamorphose d'Agnès Sorel pendant 48 heures à compter de la date de votre paiement.

Vous souhaitez louer ce film en VOD ?

Mode de paiement





Vous souhaitez louer ce film en VOD ?

Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir louer une vidéo. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous. Si vous n’êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix.

Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
CE FILM EST SORTI DE NOTRE PROGRAMMATION
RETROUVEZ-LE EN VOD


Louez ce film
48h pour 2€

La Métamorphose d'Agnès Sorel


Frédérique Menant
France, 2009
Production : Scénario au long court, Frédérique Menant
6'
Français


Résumé


Février 2009. En préparation à l’atelier "Portraits sonores", Frédérique Menant et ses camarades visitent le Palais Jacques Cœur, à Bourges. À partir d’un élément qui les aura inspiré lors de cette visite, ils devront réaliser un film de 5 minutes dont l’écriture devra partir du son, un film qui doit produire de l’écoute. Agnès Sorel, maîtresse de Charles VII, amie de Jacques Cœur, attise la curiosité de la réalisatrice. Comment faire émerger, du silence du passé, la présence d’un si lointain personnage ?

Avec le soutien de la Sacem

L'avis de Tënk


Ce film, issu d’une formation initiée dans le cadre du Festival International des Scénaristes en mars 2009, dirigé par moi-même, fait partie d’une série développée autour d’un lieu : le Palais Jacques Cœur de Bourges. 
Le projet se proposait de comprendre comment, au cinéma, le film s'éprouve de manière globale, et comment la conscience d’écoute alors disparaît. La réponse proposée fut l’abandon du synchronisme, en construisant le son avant l’image. Dans ce renversement de procédure, Frédérique Menant a choisi l'usage de la voix-off.
Produire une voix-off est un exercice qui doit interroger son mode d’écriture, entre littérature et oralité. Ici, la difficulté de faire interpréter par la réalisatrice non comédienne son écrit littéraire, nous invita à mettre en scène sa voix dans la cathédrale de Bourges, demandant à la lectrice d'abandonner son texte pour tenter de le raconter. 
Ce film obtint une mention du jury aux Écrans documentaires d’Arcueil en 2009.

Daniel Deshays
Ingénieur du son

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteure

Frédérique Menant

Après des études d’anthropologie au sein du groupe de recherche Matières-à-penser, Frédérique Menant s’oriente vers le cinéma documentaire et se forme à la réalisation à l’université de Poitiers, puis en résidence à Lussas. Elle collabore à de nombreux documentaires de télévision et réalise son premier film en 2009 : "Kreol", avec le musicien et poète Cap Verdien Mario Lucio Sousa. "La Métamorphose d’Agnès Sorel", réalisé au cours d’un atelier avec Daniel Deshays, lui ouvre la voie d’un cinéma plus poétique. Elle s’empare du support argentique et intègre l’Etna, puis l’Abominable, deux laboratoires d’artistes au sein desquels elle réalise plusieurs formes courtes, dont "Mue(s)", primé au Festival des cinémas différents et expérimentaux de Paris en 2015. Son travail s'intéresse principalement à la matière de l’absence, la perte, mais aussi sur ce qui se transforme, en soi, dans la vague de vie qui nous traverse.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Écoute