Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Plus d'informations sur FILM-DOCUMENTAIRE.FR et sur VAD.CNC.FR

Bienvenue à Bataville


François Caillat
France, 2007
90'


Résumé


En Lorraine, dans un coin perdu de la Moselle, une expérience économique et sociale inédite voit le jour en 1932. Tomas Bata, l’homme qui veut chausser l’humanité entière, décide de créer ex-nihilo un laboratoire de la modernité. Son projet s’appellera Bataville : une usine de chaussures, une cité modèle, une communauté de vie. Le film nous raconte l’aventure effrayante et joyeuse du paternalisme, en mettant en scène l’histoire édifiante de cette utopie patronale. Une fable sur le bonheur obligatoire, où les anciens ouvriers jouent leur propre rôle.

Avec le soutien de la Sacem

L'avis de Tënk


François Caillat use ici d’un de ses regards en décalage avec le réel, de ceux toujours riches d'enseignement comme ce fut le cas pour son « Affaire Valérie ». Dans cet étonnant Bataville, cette fois-ci sous une forme burlesque, il introduit ses personnages, tous véritables héros de l’entreprise, par une mise en scène qui ne manque pas de nous rappeler celle d’un film de Jacques Tati. L’humour du réalisateur révèle les surprenantes conditions de vie dans ce phalanstère de Lorraine fermé en 2001 avec 840 employés mis à la porte.

Daniel Deshays

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

François Caillat

Depuis une vingtaine d’années, François Caillat réalise des films à la frontière du documentaire et de l’essai. Il s’intéresse aux représentations du passé, à la mémoire, aux traces. Il remet volontiers en scène le réel et défend une vision romanesque du documentaire. Il travaille pour la télévision ("L’Affaire Valérie" et "La Quatrième génération" ont été produits pour Arte) ou le cinéma ("Bienvenue à Bataville" et "Une Jeunesse amoureuse" sont sortis en salle).

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Écoute