Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Plus d'informations sur FILM-DOCUMENTAIRE.FR et sur VAD.CNC.FR

Nick's Movie


auteurs : Nicholas Ray, Wim Wenders
Musique originale de : Ronee Blakley
Suède, Allemagne, 1980
Production : Wim Wenders Productions, Viking Film, Road Movies Filmproduktion
91'
Anglais
Français


Résumé


Avril 1979. Le cinéaste Wim Wenders se rend à New York chez le réalisateur Nicholas Ray. Ce dernier est atteint d'un cancer dont il mourra le 16 juin suivant. Wenders souhaite faire un dernier film avec son ami. Ce long métrage est avant tout une forme de testament...

L'avis de Tënk


Dans l'avant dernière scène du film, Nick Ray apparaît cadré dans un plan fixe qui semble ne jamais vouloir s’arrêter. On assiste là littéralement à sa mort cinématographique. Son image de vieillard magnifique s'évanouit dans un noir qu'on n'oubliera jamais. Cette dernière image du réalisateur de "La Fureur de vivre" est accompagnée d'un « Cut ! » bouleversant, ultime injonction d'un cinéaste mythique qui contient en elle-seule tout le projet du film. Dans un entrelacs de réalités captivant, obtenu entre autre par le recours à la vidéo, le cinéma semble arracher la vie à la réalité. Aujourd'hui encore, "Nick's Movie" s'impose comme une réflexion majeure sur le cinéma et sa propension à capturer le vivant.

Pascal Catheland
Réalisateur

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteurs

Nicholas Ray

Nicholas Ray est un réalisateur, scénariste et acteur américain né en 1911 et décédé en 1979. Il abrège ses études de littérature à l'université de Chicago pour aller suivre les cours du grand architecte Franck Lloyd Wright, dont il revendique par la suite l'influence. Il s'oriente vers le théâtre en 1935. Le producteur John Houseman lui met le pied à l'étrier en l’emmenant avec lui à Hollywood. Nicholas Ray réalise d'abord des émissions radiophoniques, puis il assiste son ami Elia Kazan dans son premier film, "Le Lys de Brooklyn" (1945). Objet d'un culte sans réserve aux Etats-Unis, l'œuvre de Ray en fait un des cinéastes maudits d'Hollywood qui refuse à plusieurs reprises de cautionner son approche pessimiste de l'existence et l'atmosphère désenchantée de ses films. Le ton est donné dès son premier long métrage, "Les Amants de la nuit" en 1948. Cinéaste de l'introspection, du paradoxe et de l'incommunicabilité, Nicholas Ray est l’auteur "Johnny Guitar" (1954) et "La Fureur de vivre" (1955) avec James Dean, film grâce auquel il accède à une renommée mondiale.

Wim Wenders

Wim Wenders est un cinéaste, producteur et photographe allemand né en 1945 à Düsseldorf. Après de courtes études de médecine et de philosophie, il intègre l'école de cinéma de Munich. Il participe au foisonnement du jeune Nouveau Cinéma allemand du début des années 1970, dont il devient l'un des principaux représentants. Avec Peter Handke, il signe une série de longs métrages sur l'Allemagne contemporaine - "Alice dans les villes" (1973), "Faux mouvement" (1974) ou "Au fil du temps" (1975). Le cinéaste met en scène ses angoisses et son goût du vagabondage avec une certaine rigueur esthétique. En 1977, doté d'un budget nettement plus important, Wim Wenders cultive de nouvelles ambitions avec une fiction policière, "L'Ami américain", tourné avec Bruno Ganz, Dennis Hopper et Nicholas Ray. Ce film le fait connaître aux États-Unis. La consécration vient en 1984 avec "Paris, Texas", pour lequel il remporte la Palme d'or à Cannes. En 1986, Wenders retourne en Allemagne pour "Les Ailes du désir". Suivent plusieurs réalisations autour de sa passion de la musique - "Buena Vista Social Club" (1998), "The Soul of a Man" (2003) – et de la photographie - "Le Sel de la Terre" (2014). Il exerce également une activité de producteur par l'intermédiaire de sa société Road Movie Productions.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Coup de cœur