Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire

Kings of the Wind & Electric Queens


Cédric Dupire, Gaspard Kuentz
France, 2014
Production : Studio Shaiprod

56'
Hindi
Français, Anglais


Résumé


La foire de Sonepur, dans l’État du Bihar (Inde orientale), s’ouvre tous les ans le jour sacré de pleine lune du Kartik Purnima. Éléphants, oiseaux, chevaux ou chameaux sont échangés depuis des millénaires dans ce marché, le plus vaste en Asie dans son genre. Mobilisant tous les forains de cet État réputé pour son indomptabilité, c’est le lieu d’expression par excellence de la culture populaire bihari.

L'avis de Tënk


De l'ambiance survoltée de la foire de Sonepur les réalisateurs vont tirer l'essence d'un film haletant et électrique. Véritable trip halluciné où la musique et la bande son s'accordent pour transcender les images, "Kings of the Wind & Electric Queens" nous saisit aussi par ses couleurs et son montage syncopé. Dans la séquence d'ouverture on apprend que le titre du film est inspiré du nom de deux chevaux de courses que les forains de Sonepur vont faire concourir. Ces chevaux, dit-on, sont capables "d'électrocuter tous ceux qui croisent leur route", c'est ce même pari que remportent les cinéastes.

Pascal Catheland
Réalisateur

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteurs

Cédric Dupire

Cédric Dupire est réalisateur, directeur de la photo et producteur. Il est né en 1979. Initié en 2005 suite à une rencontre avec les musiques traditionnelles du Rajasthan et la réalisation du film "Musafir", son travail cinématographique interroge le lien qui unit la musique et son environnement. En 2008, son deuxième film, autour de cette même thématique, voit le jour : "L'homme qu'il faut à la place qu'il faut". En 2009, il coréalise avec Gaspard Kuentz "We Don't Care About Music Anyway" qui dresse le portrait de la scène musicale underground de Tokyo. Entre 2010 et 2012, il réalise quatre courts films expérimentaux : "No more free memory...", "Dead End", "Grey Seeds" et "O Sal Da Lua". C’est en 2014 qu'il signe un nouveau film avec Gaspard Kuentz, "Kings of the Wind & Electric Queens".

Gaspard Kuentz

Né à Paris en 1981, Gaspard Kuentz part en 2003 au Japon pour suivre le cours de fiction de l'École cinématographique de Tokyo. En parallèle de ses activités cinématographiques, il s'implique dans la scène musicale "noise" tokyoïte, ce qui l'amène à réaliser un documentaire musical en 2009, "We Don't Care About Music Anyway" avec Cédric Dupire. Grâce à sa connaissance intime du Japon et de l'Est de l'Asie, il développe désormais dans cette région des documentaires hybrides mélangeant l'anthropologie visuelle à des approches expérimentales de la fiction.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Coup de cœur