Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Le film n'est plus disponible
Plus d'informations sur FILM-DOCUMENTAIRE.FR et sur VAD.CNC.FR

Le cinéaste est un athlète, conversations avec Vittorio De Seta


Vincent Sorrel, Barbara Vey
France, 2010
Production : Ardèche Images Production
80'
Français, Espagnol


Résumé


Avec ce portrait d’un cinéaste à part, il s’agit de saisir l’essentiel du rapport de Vittorio de Seta à ceux qu’il a filmés, les plus humbles, qu’il a portés avec élégance et en couleurs dès les années 1950, sur le grand écran du Cinémascope. C’est chez lui, en Calabre, que le cinéaste se remémore ses épopées de cinéma. À partir du son de ses premiers films, des courts métrages documentaires, cet artisan du cinéma et pionnier du son nous raconte comment il est allé filmer et enregistrer sur les barques de la pêche à l’espadon, au fond de mines de souffre ou au sommet du Stromboli. Puis, en évoquant ses long métrage, "Journal d’un instituteur", "Un homme à moitié" et "Bandits à Orgosolo",... Vittorio de Seta nous explique comment filmer les autres, c’est aussi "chercher à l'intérieur de soi".

Avec le soutien du CNC-Images de la culture

L'avis de Tënk


Une magnifique séquence ouvre ce film et en devient le fil conducteur : Vittorio De Seta réécoute la bande son de ses premiers films sur un gros magnéto à bandes. En plein air au milieu de ses oliviers, il parle du montage qui a été entièrement guidé par le rythme des cris ou des chants des hommes, le ressac de la mer, les bruits répétitifs des rames ou des instruments agricoles. Du coup, dans les images de Vincent Sorrel et Barbara Vey, périphériques au portrait même du dottore, on se surprend à accorder une importance toute particulière au son, celui du vent dans les rameaux d’olivier, de la machine qui secoue les arbres ou du vieux vélomoteur du prêtre venant visiter les ouvriers.

Marc Guiga
Images de la Culture - CNC

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

Vincent Sorrel

Vincent Sorrel est cinéaste et chercheur. Ses derniers films concernent le cinéma. Pour l'un, à travers un portrait du cinéaste italien Vittorio de Seta, "Le cinéaste est un athlète" (2010), coréalisé avec Barbara Vey, pour l'autre, "Le nouveau monde" (2017) est un essai sur la construction d'une salle de cinéma. Il finalise actuellement la réalisation d'un nouveau film, "Le cinéaste est un cosmonaute" sur Artavazd Pelechian. Son travail d'enseignant et de chercheur concerne les pratiques du cinéma dans une articulation entre esthétique et technique envisagée à partir de la question de l'outil. Cette approche du cinéma depuis les appareils nourrit une réflexion sur l’écriture et la réalisation du cinéma documentaire. Responsable pédagogique du master Documentaire de création (Université Grenoble-Alpes - Ardèche Images) entre 2008 et 2016, il est l'auteur avec Jean-Louis Comolli d'un ouvrage intitulé "Cinéma, mode d'emploi. De l’argentique au numérique" (Verdier, 2015). Il collabore actuellement à un projet FNS dirigé à l'Université de Lausanne par Benoît Turquety, "Histoire des appareils et archéologie des pratiques. Bolex et le cinéma amateur suisse".

Barbara Vey

Barbara Vey est née en 1985. Après un cursus d’Histoire de l’Art et de Cinéma à l’Université de Paris 1, elle effectue un Master à l’université de Rome La Sapienza, où elle rédige un mémoire sur le documentaire italien. À cette occasion, elle fait la connaissance de Vittorio de Seta, grande figure du cinéma documentaire italien, rencontre décisive qui l’oriente vers le métier de réalisatrice. De retour en France, elle se forme à l’École documentaire de Lussas en Master 2 professionnel "Réalisation de documentaires de création".

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Cinéma de cinéma