Plage

Premières bobines

Films sortis d’écoles

Actuellement dans Premières bobines
Les films de l'école documentaire de Lussas

Les films de l'école documentaire de Lussas

L’école documentaire de Lussas, c’est d’abord un "temps-lieu" pour imaginer des films, les mettre à l’épreuve de l’expérience, du désir, du politique. Avec d’autres. Ceux qui arrivent sont d’emblée confrontés à cette expérience éprouvante et fragile, irremplaçable : le travail et la vie, ici, ne seront pas dissociés. Et se sentir tout entier et à plein temps engagé, et bien cela laisse des traces. On en sort fortifié et vulnérable. Avec le désir de faire des films qui nous ressemblent mais qui n’ont pas pour finalité de parler de nous.
Plusieurs films sont réalisés au cours de l'année, dont un film sur la parole et un film réalisé collectivement. Comment faire en deux mois un film à douze qui soit un film d’auteur ? Comment assumer une pluralité de tentatives pour faire advenir, ensemble, un point de vue ? Le film collectif, forcément impur dans sa forme, révèle presque toujours, qu’un film fait en commun et désiré à plusieurs, permet de résister à la pensée commune.
Les courts métrages de fin d'étude sont réalisés en deux mois, le plus souvent dans les environs de Lussas. Un intervenant-réalisateur et un monteur accompagnent un groupe de 6 étudiants pendant tout le processus. Les étudiants assurent comme techniciens, le tournage et le montage des films de leurs camarades.

Les portraits de Mellionnec

Les portraits de Mellionnec

Depuis 2013, la société de productions Ty films propose chaque année à quatre jeunes auteurs de réaliser chacun le portrait d’un habitant de Mellionnec.
L’idée est simple : les réalisateurs ont trois semaines pour écrire, réaliser et monter leur film. À la clé, une projection en ouverture des Rencontres du film documentaire de Mellionnec, une diffusion sur les chaînes locales bretonnes, sur la plateforme “KUB” et dans divers festivals.
Chaque réalisateur arrive avec son regard et de chaque rencontre découle un film singulier. Pour les quatre portraitistes, c’est un vrai défi : en trois semaines, il faut faire la connaissance d’un inconnu, se chercher, s’apprivoiser, trouver un langage commun. L’univers des réalisateurs se mêle à la personnalité de leur personnage, et de là naît un film.
Au fil des ans, c’est à la fois le portrait de la commune qui se dessine et le portrait de la jeune création documentaire contemporaine.

Les Rencontres du film documentaire de Mellionnec se déroulent chaque année, le dernier week-end de juin.


A propos de la plage Premières bobines

De nombreux premiers films documentaires, courts pour la plupart, naissent des mains d’élèves d’écoles de cinéma ou stagiaires d’ateliers de formation. Si les conditions et les contraintes varient d’une école à l’autre, ces lieux sont avant tout des espaces d’expérimentation et de création. Des films spontanés, bricolés ou appliqués, coups d’essai ou coups de génie réalisés dans des espaces plus libres que les lieux de production liés au marché.

avec le soutien de la Scam (Société civile des auteurs multimedia)

LES PROGRAMMATEURS

Jimmy Deniziot et Roxanne Riou
Pré-sélectionneurs pour les États généraux du film documentaire - Lussas

ILS ONT QUITTÉ LA PLAGE
Premières bobines