Votre commande a bien été prise en compte, vous pouvez voir We don't care about music anyway pendant 48 heures à compter de la date de votre paiement.

Vous souhaitez louer ce film ?

Mode de paiement





Vous souhaitez louer ce film ?

Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir louer une vidéo. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous. Si vous n’êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix.

Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
CE FILM EST SORTI DE NOTRE PROGRAMMATION
RETROUVEZ-LE EN LOCATION


Bande annonce


Louez ce film
48h pour 2€

We don't care about music anyway


Cédric Dupire, Gaspard Kuentz
France, 2009
Production : Studio Shaiprod

80'
Japonais
Français


Résumé


Du turntablism radical à l’innovation musicale informatique, en passant par le détournement d'instruments, la scène de musiques actuelles de Tokyo constitue une avant-garde que personne ne peut plus ignorer. Tout en présentant des acteurs majeurs de cette scène, "We Don't Care About Music Anyway" propose une vision kaléidoscopique de Tokyo, confrontant musique et bruit, sons et images, représentation et réalité, fiction et documentaire. "We Don't Care About Music Anyway", une certaine façon de dire : "Nous la faisons, un point c’est tout". Au-delà de la musique, et au-delà de la performance, se jouent l’avenir et les modalités d’existence d’une ville et d’une société entières.

La plage Musique est soutenue par la Sacem. Avec le soutien de la Scam

L'avis de Tënk


Une décharge à ciel ouvert, un couloir du métro bondé, un bâtiment à l'abandon… Nous voilà projetés dans un Tokyo à la fois futuriste et vintage. Dans ces lieux insolites, des artistes s'amusent : ils jouent en live. Les sons urbains répondent à ceux qu'ils fabriquent. À moins que ce ne soit l'inverse. Gaspard Kuentz et Cédric Dupire réussissent ainsi à nous faire sentir l'univers de ces performeurs qui nous révèlent bien plus que l'étrangeté d'une ville. Chacun à sa façon interroge un mode de vie, une société, un besoin de révolte. Comme eux, "We Don't Care About Music Anyway" brouille les pistes entre sérieux et jeu, entre musique et bruit, entre musique et vie. À la fois plongée dans un monde à part et expérience sensorielle, c'est un voyage à ne pas manquer !

Éva Tourrent
Responsable artistique de Tënk

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteurs

Cédric Dupire

Cédric Dupire est réalisateur, directeur de la photo et producteur. Il est né en 1979. Initié en 2005 suite à une rencontre avec les musiques traditionnelles du Rajasthan et la réalisation du film "Musafir", son travail cinématographique interroge le lien qui unit la musique et son environnement. En 2008, son deuxième film, autour de cette même thématique, voit le jour : "L'homme qu'il faut à la place qu'il faut". En 2009, il coréalise avec Gaspard Kuentz "We Don't Care About Music Anyway" qui dresse le portrait de la scène musicale underground de Tokyo. Entre 2010 et 2012, il réalise quatre courts films expérimentaux : "No More Free Memory...", "Dead End", "Grey Seeds" et "O Sal Da Lua". C’est en 2014 qu'il signe un nouveau film avec Gaspard Kuentz, "Kings of the Wind & Electric Queens".

Gaspard Kuentz

Né à Paris en 1981, Gaspard Kuentz part en 2003 au Japon pour suivre le cours de fiction de l'École cinématographique de Tokyo. En parallèle de ses activités cinématographiques, il s'implique dans la scène musicale "noise" tokyoïte, ce qui l'amène à réaliser un documentaire musical en 2009, "We Don't Care About Music Anyway" avec Cédric Dupire. Grâce à sa connaissance intime du Japon et de l'Est de l'Asie, il développe désormais dans cette région des documentaires hybrides mélangeant l'anthropologie visuelle à des approches expérimentales de la fiction.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Brouillon d'un rêve