Encore 47 jours

Bande annonce

Habiter/Construire


Clémence Ancelin
France, 2011
Production : Fin Avril Productions

117'
Français, Arabe
Français, Anglais


Résumé


Au milieu du désert tchadien, une entreprise française construit une route bitumée. Cadres expatriés, conducteurs de travaux africains et ouvriers vivent le temps du chantier dans des campements contigus, au contact de villageois des alentours, qui viennent chercher du travail ou installer des échoppes le long du chantier. Entre acculturation et espoir d’une vie meilleure, la route progresse inexorablement vers la ville, dans une brousse encore traversée par des bergers nomades.

Avec le soutien de la Scam

L'avis de Tënk


"Habiter/Construire" se présente comme un essai d’anthropologie postmoderne : ce n’est pas ici une tribu qui est étudiée, mais une région du Tchad où des puissances étrangères construisent une nouvelle route et où des hommes et femmes aux modes de vie contrastés se côtoient. Par son attention aux gestes et à leur durée, ainsi qu’aux objets, Clémence Ancelin rend pleinement sensibles les conditions de vie de chacun, faisant apparaître la quête insatiable d’une vie meilleure et l’avidité de ceux qui ont déjà tout, comme les deux faces d’une même pièce.

Olivia Cooper Hadjian
Adjointe à la direction artistique de Cinéma du réel,
critique pour Critikat

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteure

Clémence Ancelin

Clémence Ancelin, plasticienne et cinéaste née en 1981, vit et travaille en Touraine. Diplômée des Beaux-Arts en 2004 autour d’une pratique de la vidéo, elle poursuit des études de cinéma et devient parallèlement opératrice projectionniste en 2006. De plus en plus attirée par le cinéma documentaire, elle réalise en 2012 un premier long métrage, "Habiter/Construire", primé à Cinéma du réel et montré à la Berlinale et dans plusieurs grands festivals internationaux. Elle travaille actuellement sur un deuxième film documentaire, "Le cri est toujours le début d’un chant", dont le tournage a lieu dans un Centre éducatif fermé, auprès d’un petit groupe de garçons mineurs dits "délinquants récidivistes".

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Brouillon d'un rêve