Votre commande a bien été prise en compte, vous pouvez voir Orlan, Carnal Art pendant 48 heures à compter de la date de votre paiement.

Vous souhaitez louer ce film ?

Mode de paiement





Vous souhaitez louer ce film ?

Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir louer une vidéo. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous. Si vous n’êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix.

Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
CE FILM EST SORTI DE NOTRE PROGRAMMATION
RETROUVEZ-LE EN LOCATION


Bande annonce


Louez ce film
48h pour 2€

Orlan, Carnal Art


Stéphan Oriach
France, 2000
Production : Myriapodus films
75'
Français


Résumé


Orlan est une artiste de la performance. Elle change de corps, transforme son image, programme sa propre mutation grâce à la chirurgie esthétique. Dans un premier temps, Orlan transmet à des informaticiens plusieurs portraits robots peints : la naissance de Vénus, Psyché, Diane, Europe et la Joconde. Le portrait-robot généré est confié aux chirurgiens intervenant directement sur le visage et le corps. Une suite d'opérations est décidée par l'artiste afin qu'elle ressemble au maximum à l'image de synthèse initiale. L'équipe chirurgicale travaille de connivence avec l'artiste. Opérée sous anesthésie locale ou péridurale, Orlan, consciente, dirige le bon déroulement des opérations, lit des textes psychanalytiques ou philosophiques. Le bloc opératoire est entièrement transformé en atelier d'artiste.

Ce film contient des images de chirurgie pouvant heurter la sensibilité de certains. - Avec le soutien du CNC - Images de la Culture

L'avis de Tënk


Le corps est-il obsolète ? Ne peut-on pas le transformer, le façonner, à son image ? Faut-il tout faire pour tenter de réduire l’écart entre ce qu’on est (à l’intérieur) et ce qu’on a (son corps)? Ces questions traversent le film de part en part comme les aiguilles et les bistouris qui incisent et pénètrent la chair d’Orlan en heurtant notre regard. Car s'il ne nous est rien épargné des mises en scène des opérations de l’artiste le film sait prendre une distance avec celles-ci. Les mots viennent alors au secours de notre regard meurtri, donnant ainsi aux métamorphoses que l’artiste s’impose toutes ses dimensions réflexives. À l’heure où les questions de genre, d’identités, sont au cœur de notre société, le travail d’Orlan et ce film amènent, avec plus de 20 ans d’avance, des pistes de réflexions pertinentes…

Sylvain Bich
Projectionniste

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteur

Stéphan Oriach

Stephan Oriach aborde les métiers du cinéma dès le début des années 90, en assurant notamment la photographie et le montage du court métrage "Le Franc" en 1994. En 2001, il figure au générique du documentaire "Je chanterai pour toi", sur la vie d'un chanteur indépendant au Mali, en tant que directeur de la photographie. Changement radical dans sa carrière la même année puisqu'il prend en main la réalisation, la photographie, le montage et la production de "Orlan, Carnal Art", un documentaire suivant le parcours de l'artiste française Orlan, qui n'hésite pas à utiliser le bistouri pour faire de son corps une œuvre d'art.

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Arts