Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire

Edmond, un portrait de Baudoin


Lætitia Carton
France, 2014
Production : KALÉO FILMS

78'
Français
Anglais


Résumé


Edmond Baudoin est auteur de bandes dessinées. Il signe ses livres Baudoin. La cinéaste Lætitia Carton l’appelle Edmond. La matière première de ses livres, c’est lui, sa vie. Il a été l’un des premiers à introduire l’autobiographie dans la bande dessinée. À Villars, son village du Var, devant un mur de pierres, Edmond peint, il marche, il danse, il aime.

L'avis de Tënk


Un homme dessine, quasiment dos à la caméra. Pourtant il dessine, précisément, la femme qui tient cette caméra.
Dialogue :
- Tu me regardes !
- Tu me vois ?
- Oui…
De cet échange entre l’artiste et son modèle - mais qui est qui ? - le film en tire sa ligne de force, mieux : sa pulsation. Car si la réalisatrice cherche à comprendre ce qui "fait" le dessin de Baudoin, en le questionnant, en évoquant, en rappelant ; et s’il se livre, à cœur ouvert, c’est toujours pour mieux retourner le miroir à son instigatrice. En découle un film d’une grande complicité, tendre et juste, sur deux individus mus par la même nécessité et qu’ils n’ont de cesse d’interroger : voir et donner à voir, oui mais comment ?


Ce film est diffusé dans le cadre
du Mois du film documentaire.
Pour connaître toutes les projections,
cliquez ici.

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteure

Lætitia Carton

Lætitia Carton est née en 1974 à Vichy. Après des études aux Beaux-Arts de Clermont-Ferrand, elle expose son travail dans des lieux d’art contemporain dès sa sortie de l’école. Puis elle fait un post-diplôme à l’école d’art de Lyon. C’est là qu’elle découvre le documentaire de création. Elle décide alors de prendre un autre chemin et fait un Master de réalisation documentaire à Lussas. Son film de fin d’études, "D’un chagrin j’ai fait un repos", a été sélectionné et primé dans plusieurs festivals à travers le monde. En 2009, elle réalise un premier long métrage documentaire pour la télévision, "La Pieuvre", sur la maladie de Huntington. Elle a réalisé plusieurs courts métrages comme "Grands-Mères" (2004) ou "La Visite" (2015), mais aussi des longs métrages tels que "Edmond, un portrait de Baudoin" (2014), "J'avancerai vers toi avec les yeux d'un sourd" (2015) et "Le Grand Bal" (2018).

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Arts