Nous sommes désolés,
ce film n'est pas disponible
sur votre territoire
Encore 17 jours

Bande annonce

Les Enfants d'Hampâté Bâ


Emmanuelle Villard
France, 2011
Production : Adalios

50'
Français, Peul
Français, Anglais


Résumé


Souleymane Diamanka a grandi à Bordeaux, dans une famille de culture peule, originaire du Sénégal. Il "recycle" les dires de son père et de sa mère dans sa poésie urbaine, la mélangeant à d’autres influences. Mamadou Dème et Aïchatou Sow, eux aussi de culture peule, vivent en région parisienne, Mamadou est né au Sénégal, Aïchatou en France. Tout en étant très actifs et inscrits dans la société française, ils sont, chacun à sa manière, remplis de leur forte culture d’origine. Le film explore par leur intermédiaire la transmission entre générations, le lien au pays d’origine, leur place dans la société française.

Avec le soutien du CGET

L'avis de Tënk


Souleymane Diamanka, dont Emmanuelle Villard suit patiemment la quête poétique et identitaire, utilise la richesse de la langue de ses ancêtres peuls pour donner un relief tout particulier à ses textes écrits en français. Il est le personnage principal du film, celui dont le travail artistique conjugue volonté d’intégration et métissage des cultures. La réalisatrice souligne toutefois délicatement que pour lui, comme pour tant d’autres, il s’agit de s’extraire des quartiers défavorisés où sont cloisonnés la plupart du temps ceux issus de l’émigration.

Sylvain Baldus
Réalisateur

Vous aimez ce film, vous voulez le partager gratuitement avec un proche ? Vous devez au préalable avoir souscrit à un abonnement pour pouvoir offrir ce film. Si vous êtes déjà abonné(e) à Tënk, identifiez-vous Si vous n'êtes pas encore abonné(e), rendez-vous sur la page d’abonnement pour souscrire à la formule de votre choix

Votre souhait d'offrir ce film a bien été pris en compte. Votre proche va recevoir sous peu un mail l'informant de votre cadeau, ainsi que la marche à suivre pour pouvoir le visionner.

auteure

Emmanuelle Villard

Diplômée en 1990 de l’École Nationale Louis Lumière en son, Emmanuelle Villard a travaillé sur une quarantaine de fictions comme assistante-son, et comme ingénieure du son pour de nombreux documentaires. Après deux co-réalisations ("Ici et là-bas" avec Suzanne Durand en 1998 et "Il n’y a de meuh" avec Corinne Dardé en 1990), elle signe seule en 2007 "Le chemin de Bobo", un documentaire sélectionné entre autres au Fespaco. Ce travail avec le peintre Mamadou Bobo Bâ est à l’origine de sa création vidéo "Convergences", exposée à l’Institut des Cultures de l’Islam à Paris. En 2010 elle réalise "Les enfants d’Hampâté Bâ".

LES AUTRES FILMS DE LA PLAGE Cité